Archives pour la catégorie Animations

Ciné-débat samedi 27 avril à 20h30 J’veux du soleil

Autour du film J’veux du soleil de François Ruffin et Gilles Perret

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Film documentaire français – durée 1h16

« J’ai changé les plaquettes de frein et le liquide de refroidissement. 350 € chez Norauto… » C’est parti pour un road-movie dans la France d’aujourd’hui! Avec leur humour et leur caméra, Gilles Perret et François Ruffin traversent le pays: à chaque rond-point en jaune, c’est comme un paquet-surprise qu’on ouvrirait. Qu’est-ce qui va en sortir ? Des rires ou des larmes ? De la tendresse ou de la colère ? De l’art ou du désespoir ? Les deux compères nous offrent des tranches d’humanité, saisissent cet instant magique où des femmes et des hommes, d’habitude résignés, se dressent et se redressent, avec fierté, avec beauté, pour réclamer leur part de bonheur…
Cliquez ici pour voir la bande annonce et l’interview du réalisateur

3 ans après Merci Patron! – qui a remporté le César de meilleur documentaire en 2017 – le réalisateur et député François Ruffin revient avec J’veux du soleil, un documentaire consacré aux Gilets Jaunes. Co-réalisé avec Gilles Perret, qui a récemment mis en scène L’Insoumis sur Jean-Luc Mélenchon, le long métrage s’intéresse au quotidien des manifestants. Le député insoumis décrit lui-même son film comme étant un « road-movie dans la France des Gilets jaunes ».
Publicités

Ciné-théâtre dimanche 31 mars 2019 à 16h00

Pour la deuxième fois, ciné-théâtre  Le Misanthrope, une pièce jouée à la Comédie Française en février

Le Misanthrope

Alceste aime Célimène, une jeune femme mondaine éprise de liberté, mais rejette la société de bienséance à laquelle ils appartiennent. Hanté par un procès dont il redoute l’issue, Alceste se rend chez elle pour solliciter son aide.

Le Misanthrope donne à voir une société libérée de l’emprise parentale et religieuse, dont le vernis social s’écaille lorsque surgit le désir. Poussés à bout par la radicalité d’Alceste, prêt à renoncer à toute forme de mondanité, les personnages dévoilent, le temps d’une journée, les contradictions du genre humain soumis à un cœur que la raison ne connaît point.

Texte : Molière
Mise en scène : Clément Hervieu-Léger
Scénographie : Eric Ruf
Distribution : la Troupe et les comédiens de l’Académie de la Comédie-Française
Yves Gasc (Basque), Eric Génovèse (Philinte), Florence Viala (Arsinoé), Loïc Corbery (Alceste), Serge Bagdassarian (Oronte), Gilles David ( Du Bois), Adeline d’Hermy (Célimène)…

Pièce filmée salle Richelieu
Durée : 3h04

Ciné-rencontre Samedi 30 mars à 20h30 autour du film Hubert Reeves – la terre vue du coeur

Rencontre avec Iolande Cadrin-Rossignol, la réalisatrice du film Hubert Reeves, la terre vue du coeur

Hubert Reeves – La terre vue du coeur
Documentaire québécois de Iolande Cadrin Rossignol  – Durée  1h31
Autour de Hubert Reeves et Frédéric Lenoir, des scientifiques, auteurs et artistes nous interpellent : la biodiversité est aujourd’hui menacée. Si certains humains sont à l’origine de la crise, d’autres, de plus en plus nombreux, s’y attaquent à bras le corps et créent des solutions.
Ensemble, dans ce film dédié aux générations futures, ils nous rappellent à quel point le vivant sous toutes ses formes est­ un fascinant et touchant mystère… qu’il ne tient qu’à nous de préserver !

Agir, malgré tout !
Faut-il céder face à ces constats alarmants ? Alors que bon nombre de personnes, que ce soit dans certaines régions côtières ou dans des territoires arides souffrent d’ores et déjà du changement climatique, que la forte mortalité des abeilles ou les zones mortes des mers ont une incidence catastrophique sur des populations de plus en plus importantes, des citoyens et des citoyennes se mobilisent pour encourager le changement et tenter de faire naître un nouveau modèle économique.
C’est ainsi qu’Hubert Reeves nous présente des spécialistes de divers horizons qui ont observé, comme lui, les beautés en péril de notre planète et qui mettent tout en œuvre pour la sauvegarde de notre biodiversité. Inspiré et inspirant, ces grands vulgarisateurs, scientifiques et citoyens engagés nous proposent des pistes d’actions collectives concrètes et à notre portée. Le film met en relief cette lutte épique dans laquelle nous sommes tous impliqués, qu’on le veuille ou non : d’un côté la destruction de la planète et ses écosystèmes s’accélère et de l’autre les initiatives pour la protéger et la restaurer sont en plein essor.

Ciné-débat vendredi 22 mars 2019 à 20h30 Depuis Mediapart

Dans le cadre de la semaine de la presse et des médias à l’école, débat autour du film avec la participation de Remy Bellon, journaliste et écrivain, ancien de l’Agence France Presse

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis Mediapart
Film  documentaire français de  Naruna Kaplan de Maced   1 h 40
En installant sa caméra au coeur des locaux de la rédaction du journal  Mediapart, avant, pendant et après l’élection présidentielle française de 2017, le réalisateur  nous fait découvrir  les coulisses d’un certain journalisme d’investigation


Ciné-rencontre avec l’acteur Omid Rawendah Mardi 26 février 2019 20h00

autour du film Kabullywood

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Projection du film suivie d’un échange avec l’acteur Omid Rawendah
Kabullywood

Film français, afghan, Comédie dramatique, Guerre de Louis Meunier, avec Roya Heudari,
Omid Rawendah, Ghulam Reza Rajabi                
Durée : 1 h 24
A Kaboul en Afghanistan, quatre étudiants assoiffés de vie décident d’accomplir un projet audacieux : rénover un cinéma abandonné, qui a miraculeusement survécu à 30 ans de guerre. Comme un acte de résistance contre le fondamentalisme des talibans, ils vont aller au bout de leur rêve pour la liberté, la culture, le cinéma…

Le décor principal du film est une salle de cinéma à l’abandon qui était autrefois la plus grande et la plus belle de Kaboul – une version afghane du Cinema Paradiso, avec ses projecteurs au charbon, ses fauteuils en velours, son grand balcon, son rideau doré.

 

Ciné-débat mardi 22 janvier 2019 à 20h30 sur les abeilles

Autour du film Demain l’abeille – la dette humaine
En présence de l’équipe de réalisation Beaubec Productions, d’un représentant du Syndicat Apicole de Haute Normandie et d’un agriculteur qui implante des jachères apicoles ou des intercultures (CIPAN)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Demain l’abeille – la dette humaine
Documentaire de Jean-Yves Ferret, Scénariste Marie Benoît
Durée :  1 h00
Disparition des cheptels, maladies infestant les ruches, nouveaux prédateurs… De quels moyens disposent les apiculteurs ? Que préconisent-ils ? Ce documentaire retrace la vie du Syndicat Apicole de Haute-Normandie, qui, depuis cent ans, regroupe les apiculteurs dans la vision de progrès et  donne  des pistes pour que l’apiculture et l’agriculture, devenues peu à peu des « sœurs ennemies », se réconcilient…

 

Ciné-débat mardi 11 décembre 2018 à 20h30

Autour du film Les Chatouilles, en partenariat avec la ville de Gournay en Bray sur les violences faites aux enfants

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les chatouilles
Film français, drame de Andréa Bescond, Eric Métayer avec Andréa Bescond, Karin Viard, Clovis Cornillac 1 h 43
Prix au Festival de Deauville 2018
Odette a huit ans, elle aime danser et dessiner. Pourquoi se méfierait-elle d’un ami de ses parents qui lui propose de « jouer aux chatouilles » ? Adulte, Odette danse sa colère, libère sa parole et embrasse la vie…